Les normes de genre dans la création contemporaine : reproduction/déconstruction

(Vendredi 5 - samedi 6 février 2010)

Les normes de genre dans la création contemporaine - programmeExiste-t-il un art féminin ? Que véhiculent les images qui nous entourent ? Les objets ont-ils un genre ? La littérature n’est-elle qu’une question de mots ?

La création artistique informe, aux deux sens du terme : elle nous renseigne sur les représentations et les valeurs d’une société en les mettant en images et en mots. Et tandis qu’elle les met en forme, elle les construit et les diffuse. Les représentations de genre véhiculées par l’art façonnent ainsi les imaginaires, et contribuent alors à construire les identités, dans des jeux souvent subtils de rappel ou de subversion des normes.

 

Pour réfléchir à ces enjeux, la Bibliothèque publique d’information et le Musée national d’art moderne proposent un colloque sur les normes de genre dans les arts : cinéma, arts plastiques, littérature, design, danse.

Chercheur(se)s, artistes et professionnels feront part de leurs analyses et questionneront leurs pratiques et expériences.

 

Avec des performances et des surprises artistiques.

 

Colloque organisé dans le cadre de « elles@centrepompidou », la présentation thématique des collections du Musée consacrée aux artistes femmes.

 

 

 PROGRAMME DES JOURNEES :

 Vendredi 5 février

14h - 14h15 Ouverture
Alain Seban, président du Centre Pompidou
Christine Détrez, maître de conférences en sociologie à l’École normale supérieure de Lyon

14h15-15h15 Premier bilan de « elles@centrepompidou » : la réception de l’événement et l’ouverture d’un forum au sein du Musée sur la question du genre.
Camille Morineau, commissaire générale de l’expo-collection “elles@centrepompidou”, conservatrice au Mnam-Cci, Collection contemporaine
Cécile Debray, commissaire associée de “elles@centrepompidou”, conservatrice au Mnam-Cci, Collection historique

Design
15h15-16h15 Conférence.
Du genre et des objets. Réflexion sur une exposition d’objets sexués
Merete Lie, professeur à l’université norvégienne de sciences et de technologie (NTNU) de Trondheim.

Suivi d’un entretien avec Joy Sorman, auteur.

Danse
16h15-17h15 Conférences.
Corps, rôles et apparences : effritements et recompositions des normes de genre dans la danse actuelle
Hélène Marquié, chorégraphe de danse contemporaine, maîtresse de conférences associée en études de genre à l’université de Saint-Denis - Paris 8 et membre du comité scientifique de l’Institut Émilie du Châtelet.

Des genres dans la danse : perceptions, gestes et (re)présentations : et si ça tournait ?
Marie Bardet, docteure en philosophie, enseignante à l’université de Saint-Denis - Paris 8, à l’université de Buenos Aires et dans la formation du Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape.

17h15-17h45 Pause

Littérature
17h45-18h15 Conférence.
Quand les normes prennent corps : parcours en littérature féminine.
Christine Détrez, 
Maître de conférences à l’Ecole normale supérieure Lettres et Sciences Humaines de Lyon

18h15-19h45 Table ronde.
Littérature au féminin : l’affranchissement des normes ?
Avec
Laurence Faron, co-fondatrice de la maison d’édition jeunesse « Talents hauts »
Audrey Lasserre, doctorante, CERACC, Écritures de la modernité, université Sorbonne nouvelle - Paris 3
Delphine Naudier, sociologue, chargée de recherche au Cnrs/université Paris 8 (CRESPPA-CSU)
animée par Christine Détrez.

Pause 15 mn.

20h-20h30 Performance.
Waterlilith
Chloé Delaume, écrivain et Sophie Couronne, musicienne.

 

Samedi 6 février

Cinéma
14h-14h30 Conférence .
Hollywood, identité nationale et fabrique du genre.
Éric Fassin, sociologue, École normale supérieure, chercheur à l’Iris (Cnrs /Ehess/Paris 8/Inserm)

14h30-16h10 Table ronde.
Genre et cinéma : quelles normes ? Quelles alternatives ?
animée par
Brigitte Rollet, maître de conférences en études culturelles à University of London Institute in Paris.

Une certaine tendance du cinéma français.
par Brigitte Rollet.

La construction de Lui et Elle dans les contes de fées actuels : l’exemple de Pretty woman.
par Pilar Aguilar Carrasco, analyste et critique de cinéma et télévision.

Les stars féminines françaises et la construction du genre : étude de cas.
par Gwénaëlle Le Gras, post-doctorante (IEC/université Paris Ouest Nanterre La Défense).

Entretien, réflexions et témoignages avec Jennifer Have, scénariste.

16h10-16h30 Débat.

16h30-17h : Pause.

Arts plastiques .
17h-18h Conférences.
Genrées, dégenrées : les productions artistiques contemporaines au prisme du genre.
Fabienne Dumont, historienne de l’art, enseignante à l’université de Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.

Métamorphoses de la féminité de Meret Oppenheim à Birgit Jürgenssen.
Giovanna Zapperi, chercheure associée au Centre d’histoire et théorie des arts de l’Ehess.

18h-20h30 : Performances d’artistes et entretiens.
Clarisse Hahn commente des extraits de son film Boyzone,
ORLAN en entretien avec Emma Lavigne, commissaire associée de « elles@centrepompidou », conservatrice au Mnam-Centre Pompidou, Création contemporaine et prospective.

19h15-19h30 pause.

19h30 Performance et entretien.
The Guerrilla Girls  présentée par Quentin Bajac, commissaire associé de “elles@centrepompidou”, chef du Cabinet de la Photographie au Mnam-Cci

 

LIEU, INFOS :

5 février 2010 14h - 20h15, 6 février 2010 14h - 20h30,
Centre Pompidou, Petite Salle (niveau -1),
entrée rue Saint-Martin (piazza),
75004 Paris .

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Retrouvez les archives sonores de nos manifestations sur notre site www.bpi.fr, Rubrique La Saison culturelle/Les Archives sonores et sur la webradio de France Culture, les Chemins de la connaissance, http://www.franceculture.fr/

Cette manifestation est organisée par la Bibliothèque publique d’information, pôle Action culturelle et Communication, service de l’Animation, en collaboration avec le Musée national d’art moderne - Centre de création industrielle, dans le cadre de l’expo-collection « elles@centrepompidou. Artistes femmes dans la collection du Mnam-Cci » présentée au Centre Pompidou à partir du 27 mai 2009.

Conception et organisation :
Bpi, Isabelle Bastian-Dupleix assistée de Emmanuelle Yvert.
Mnam-Cci, Camille Morineau et Nathalie Ernoult.

2 commentaires

  1. aep dit :

    Bonjour,

    Cette rencontre pourrait vous intéresser :

    COMMENT LES GENRES TRAVERSENT LA RUE ?
    Atelier et rencontre-débat / 8ème rendez-vous du cycle art [espace] public 2010

    Le genre désigne la dimension sociale et culturelle des identités sexuées : masculin, féminin, etc. Comment cette notion croise-t-elle l’espace public ? En quoi nos manières d’occuper la rue, de marcher, de nous vêtir, d’interagir avec les autres constituent-elles des « performances de genre » ? L’espace public est-il « genré » par ceux qui le fabriquent ou par ceux qui l’habitent ? Ces questions seront au cœur de cette rencontre-débat à la croisée des genres, autant conférence que performance, imaginée par Anne Morel, comédienne et metteur en scène, Mathias Gourdot, rappeur et comédien (la Gender Conférence) et les étudiant.e.s du Master Projets Culturels dans l’Espace Public. Au cours de cette soirée, seront notamment présentées des démarches d’artistes et d’activistes qui, depuis une vingtaine d’années, interrogent l’ordre des genres en troublant l’espace public.

    Vendredi 5 mars 2010, 19h-21h au WIP Villette, Métro Porte de la Villette (sur le parvis). Inscription : http://art-espace-public.c.la/

    Rencontre organisée en partenariat avec le WIP Villette, par Marina Bourdais, Sandra Gicquel, Emmanuelle Jolivet, Victor Leclère, Lucie Piard et Nancy Roquet, dans le cadre du cycle art [espace] public 2010, proposé par le Master Projets Culturels dans l’Espace Public. En partenariat avec Stradda. Direction du cycle art [espace] public : Pascal Le Brun-Cordier.

    Cette rencontre sera préparée dans le cadre d’un workshop de deux jours, conçu par la compagnie Sans Titre avec les étudiant.e.s du Master Projets Culturels dans l’Espace Public, proposé par le WIP Villette.

    http://art-espace-public.c.la/

  2. Ponsolle dit :

    Bonjour,
    Je regrette de ne pouvoir participer à ce colloque, le sujet couvre des perspectives extrêmement intéressantes.
    Juste une remarque : pourquoi partir des normes ? et non du genre tout simplement ! Cela fait résonance avec les travaux d’Yves Clot, maître de chaire de psychologie du travail au CNAM qui étudie le genre et le style et comment ils se nourrissent l’un l’autre (La fonction psychologique du travail, Coll. Le travail Humain, PUF, 2006 ou Le travail sans l’homme, La découverte, 2008, …).
    Mlaure

Ajouter un commentaire

Ce blog respecte la charte Nethique

Recopiez le code visible à droite
dans cette case: