MOT-CLEF :   birgit-jurgenssen

L’immense succès remporté par l’exposition “elles” aura permis de prolonger l’accrochage en proposant au public une troisième rotation mouvante des oeuvres présentées. Dès septembre, les spectateurs auront l’occasion d’admirer les toutes dernières acquisitions de la collection contemporaine du Centre Pompidou, brassant différentes générations d’artistes, Tania Mouraud, ORLAN, Aurélie Nemours ainsi que des artistes dont la notoriété grimpante témoigne d’une ferme volonté du Musée, d’accompagner la scène artistique la plus actuelle. Seront présentes, des oeuvres de Camille Henrot (en compétition pour le prix Marcel Duchamp 2010) ou encore Catharina Van Eetvelde (prix de dessin GUERLAIN 2010). Ils pourront notamment parcourir de nouvelles salles: une pièce consacrée aux artistes femmes latinoaméricaines, la reconfiguration de la section “corps slogan” et une mise en perspective “féminin/masculin” articulée autour de la question de la mascarade…

Grâce à la Sammlung Verbund, à laquelle nous avons consacré un article il y a peu, Birgit Jürgenssen, artiste viennoise au talent remarquable, acquiert aujourd’hui enfin la renommée internationale qui lui revient. Tour à tour dessinatrice, photographe, sculptrice, plasticienne ou artiste de performance, Birgit Jürgenssen a donné naissance à une œuvre extrêmement polymorphe, cherchant à interroger le corps féminin dans toutes ses métamorphoses. Multiple et insaisissable, explorant les voies plurielles de la création, son œuvre se soustrait résolument à toute détermination, à tout langage préconçu. Inventrice de nouveauté, de singularité perpétuelle, Birgit Jürgenssen sera à l’honneur d’une exposition riche de 250 œuvres au Kunstforum de Vienne dés décembre 2010, organisée conjointement par la Sammlung Verbund et le Bank Austria Kunstforum.